notre usine est un
Sylvain Rossignol

3 juillet 2008

Dans Libération le 3 juillet 2008

Classé dans : Revue de presse — admin @ 20:23

L’article de Libération :Souvenirs à la chaîne par ÉRIC AESCHIMANN

La première fois que les salariés de Roussel-Uclaf ont entendu parler de la fermeture de l’usine de Romainville, c’est en 1998, par un dossier anonyme reçu d’Allemagne, pays de l’actionnaire majoritaire. Attention : ne pas dire «le site de Romainville», comme l’explique Pierre, «il n’y a pas de travail dans le mot “site”. Dans une usine, tu as des ouvriers. Dans une entreprise, tu as des salariés. Un site, c’est bon pour les grottes de Lascaux. Pourquoi la direction emploie le mot “site” ? Pour gommer les ouvriers !» Sollicité et financé par une association de salariés, Sylvain Rossignol a réalisé des centaines d’heures d’entretiens, dont il a tiré une dizaine de personnages et une fiction en forme de puzzle : scènes de la vie d’usine, dialogues d’ateliers, blagues entre copains, humeurs et états d’âme des années 70, 80… Assez naturellement, le projet est arrivé sur le bureau de Philippe Pignarre, ancien de l’industrie pharmaceutique devenu éditeur (les Empêcheurs de penser en rond) et qui vient de rejoindre La Découverte. …Lire la suite

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article. URL de Trackback

Laisser un commentaire

Propulsé par WordPress Réalisation et gestion Christian laigle Consultant 53000 Laval